Comment élaborer une charte graphique ?

Comment élaborer une charte graphique ?

Pour toute entreprise, la création d’une identité visuelle forte et cohérente est essentielle afin de se démarquer et de faire passer le bon message. L’outil principal pour cela est la charte graphique, un document qui décrit les différentes règles à respecter en termes de style et de design pour tous les supports de communication (papier, numérique, etc.). Dans cet article, nous verrons comment réaliser une charte graphique adaptée à votre marque.

Comprendre l’utilité d’une charte graphique

Définition et objectifs

Tout d’abord, il convient de rappeler ce qu’est une charte graphique et pourquoi elle est indispensable. Il s’agit d’un document de référence qui répertorie l’ensemble des éléments graphiques (couleurs, typographies, logo, icônes, etc.) qui constituent l’identité visuelle d’une marque ou d’une entreprise. Elle a pour but de garantir cohérence et homogénéité sur tous les supports de communication et ainsi :

  • Favoriser la reconnaissance et la mémorisation de la marque
  • Valoriser son image et augmenter sa notoriété
  • Fédérer les équipes autour d’une identité commune

Les domaines d’application

Une charte graphique s’applique à l’ensemble des supports visuels utilisés par une entreprise au quotidien :

  1. Cartes de visite, papier à en-tête et autres supports print
  2. Site internet et plateformes digitales (réseaux sociaux, newsletters, blog)
  3. Moyens publicitaires (affiches, flyers, catalogues)
  4. Produits et emballages
  5. Signalétique interne et externe (panneaux, vêtements)
LIRE AUSSI :  Qu’est ce que la méthode AIDA et comment l’utiliser en rédaction web ?
Les 7 étapes pour créer sa charte graphique

Les 7 étapes pour créer sa charte graphique

Analyser son histoire et ses valeurs

Avant même de penser aux couleurs et aux formes, il est essentiel de comprendre la marque et son histoire. Cela permettra de définir les éléments clés qui doivent être reflétés dans l’identité visuelle. On peut s’aider des questions suivantes :

  • Comment a été fondée l’entreprise et dans quel contexte ?
  • Quels sont les moments marquants et les accomplissements majeurs depuis sa création ?
  • Quelle est sa mission, sa vision et ses valeurs fondamentales ?

Faire un audit de la concurrence

Pour se démarquer, il est important de connaître son environnement concurrentiel et les pratiques en vigueur. On peut ainsi analyser les chartes graphiques des principaux acteurs du marché pour identifier ce qui fonctionne bien, mais aussi trouver des pistes d’amélioration ou d’innovation.

Définir les bases de sa plateforme de marque

Une fois les fondations posées, on pourra travailler plus précisément sur la plateforme de marque, c’est-à-dire l’ensemble des éléments qui constituent son essence et sa personnalité. Ces éléments permettent de donner des orientations claires pour le développement de l’identité visuelle :

  • Le positionnement (niche, différenciation, segmentation)
  • L’univers de marque (vocabulaire, ton, valeurs associées)
  • La promesse client et les bénéfices attendus (résultats, expérience, satisfaction)

Créer ou refondre son logo

Étape emblématique de la charte graphique, la création ou la refonte du logo doit être menée avec soin. Il doit à la fois refléter la plateforme de marque en un clin d’œil et résister à l’épreuve du temps. Pour cela, il est recommandé de respecter certaines règles :

  1. Simplicité : éviter les détails superflus et privilégier les formes épurées
  2. Flexibilité : adapter le logo à différents supports et tailles sans perte de qualité
  3. Originalité : se démarquer tout en restant cohérent avec le secteur d’activité
LIRE AUSSI :  Pourquoi faire appel à un consultant SEO pour améliorer le référencement de son site internet ?

Fixer les règles d’utilisation du logo

Dans la charte graphique, il ne suffit pas de présenter le logo mais aussi de décrire comment et où l’utiliser. On précise notamment :

  • Les tailles minimales et maximales autorisées (en pixels ou en cm)
  • Les marges de sécurité à respecter autour du logo (en pourcentage de la taille)
  • Les couleurs et les versions spécifiques (monochrome, inverse, etc.)
  • Les interdictions et les erreurs à éviter (déformation, rotation, ajout d’éléments)

Définir sa palette de couleurs

Outre le logo, les couleurs jouent un rôle majeur dans l’identité visuelle. Elles doivent être choisies avec soin pour véhiculer les émotions souhaitées et favoriser la mémorisation. La charte graphique présente alors :

  1. La couleur principale (généralement celle du logo) et ses déclinaisons selon les supports
  2. Les couleurs secondaires qui viennent compléter et enrichir la palette
  3. Pour chaque couleur, les codes colorimétriques correspondants (RVB, CMJN, Pantone, HEX)

Sélectionner les typographies

Enfin, la dernière étape consiste à choisir les polices de caractères qui seront utilisées sur les différents supports. Il est important de varier les styles (avec ou sans empattement, droites ou arrondies) tout en conservant une harmonie globale. Parmi les choix possibles :

  • Une typographie pour les titres et les sous-titres
  • Une typographie pour le texte principal (plus lisible)
  • Eventuellement, une ou deux typographies supplémentaires pour des usages spécifiques

Elaborer une charte graphique pour son entreprise

En somme, élaborer une charte graphique est un processus complexe qui nécessite une bonne compréhension de la marque et de son contexte. En suivant ces étapes clés, il est néanmoins possible de créer une identité visuelle solide et cohérente, un véritable atout pour se démarquer et faire grandir votre entreprise.

Alexandre Guillot

Spécialiste en marketing digital et entrepreneuriat, je partage sur Purple Blog des astuces et analyses perspicaces pour réussir sur Internet. Expert en stratégies web, SEO et médias sociaux.

Laisser un commentaire