Loi de l’offre et de la demande : définition et principe en économie

Loi de l'offre et de la demande : définition et principe en économie

La loi de l’offre et de la demande est l’un des concepts les plus fondamentaux et influents de l’économie de marché. Elle décrit la relation entre la disponibilité des produits (l’offre) et le désir des consommateurs de les acheter (la demande), déterminant ainsi le prix de marché. Comprendre cette dynamique permet d’appréhender comment les prix fluctuent en fonction des variations de l’offre et de la demande.

Qu’est-ce que la loi de l’offre et de la demande ?

La loi de l’offre et de la demande est un pilier essentiel de l’économie de marché, expliquant l’interaction entre les fournisseurs d’un bien ou d’un service et les consommateurs qui les désirent.

Ce principe éclaire comment l’équilibre entre la quantité offerte d’un produit et l’intérêt qu’il suscite détermine son prix sur le marché. Typiquement, si l’offre d’un produit est limitée alors que la demande est élevée, son prix a tendance à augmenter.

Dynamique de l’offre et de la demande

La relation entre l’offre et la demande se manifeste de manière distincte dans leurs fonctions respectives. La courbe d’offre montre que le prix augmente avec l’augmentation de la quantité offerte, tandis que la courbe de demande indique que le prix diminue à mesure que la quantité demandée augmente. Le point où ces deux courbes se croisent définit le prix d’équilibre et la quantité d’équilibre sur le marché. 

LIRE AUSSI :  10 idées de business en ligne à lancer en 2023 : Guide complet pour les débutants

À lire en complément d’informations : Veille concurrentielle : comment la réaliser efficacement ?

Théories d’équilibre économique

Cette loi s’inscrit principalement dans le cadre de la théorie de l’équilibre partiel. Celle-ci suppose qu’un marché ajuste progressivement ses prix et ses quantités jusqu’à ce qu’il atteigne un niveau d’équilibre optimal. Cet équilibre se produit lorsque la demande est exactement égale à l’offre, et résulte d’un ajustement progressif du marché lui-même.

Gérard Debreu, dans sa « Théorie de la valeur » publiée en 1959, a développé cette idée. Il a proposé que l’équilibre économique soit unique et ne puisse être atteint que dans des conditions de concurrence pure et parfaite. Debreu a démontré mathématiquement la faisabilité du calcul de ces équilibres. Cependant, la réalité de facteurs tels que les externalités et les imperfections du marché peut compliquer leur application.

Ces concepts ont considérablement enrichi la compréhension du fonctionnement du marché. Ils ont également souligné l’importance d’une concurrence idéale pour atteindre un équilibre général dans l’économie. 

Lire aussi : Facturation électronique : ce qu’il faut savoir sur les obligations

Exceptions à la loi de l’offre et de la demande

Dans certains cas spécifiques, en particulier avec certains types de produits ou en situation de concurrence imparfaite, la dynamique habituelle de l’offre et de la demande peut être contredite. Cela engendre des phénomènes économiques uniques. Voici quelques exemples marquants de ces exceptions :

  1. Les biens de Giffen

Ces produits, souvent essentiels comme les pommes de terre dans l’exemple classique, démontrent une réaction inhabituelle face à l’augmentation des prix : leur demande augmente au lieu de diminuer. Ce comportement peut s’expliquer de plusieurs manières :

  • une diminution du pouvoir d’achat peut pousser les consommateurs à privilégier les produits essentiels ;
  • une hausse générale des prix peut rendre les alternatives plus coûteuses, accentuant la préférence pour le bien moins cher ;
  • ou une anticipation de futures augmentations de prix peut encourager les achats spéculatifs.
LIRE AUSSI :  Comment créer un business plan ?

Étrangement, dans ces situations, un prix plus élevé peut stimuler la demande.

  1. Les biens de luxe

Associés à l’effet Veblen, ces articles sont notoirement coûteux et agissent comme des symboles de statut. Contrairement à ce que l’on pourrait attendre, leur attrait peut augmenter avec le prix, entraînant une demande accrue même à des niveaux de prix plus élevés. Ce phénomène est dû à un désir d’ostentation et de distinction sociale, où la rareté et le coût élevé du produit renforcent son attractivité.

  1. Les biens de signal

Comme illustré par la théorie du « marché des citrons » de Akerlof, face à une asymétrie d’information, les consommateurs peuvent percevoir les produits plus chers comme étant de meilleure qualité. Cette perception peut les amener à préférer des produits plus onéreux, supposément supérieurs, même en l’absence de preuves tangibles de qualité supérieure.

Ces exceptions à la loi traditionnelle de l’offre et de la demande mettent en évidence la complexité et la diversité du comportement des marchés. Elles soulignent également l’influence significative des facteurs psychologiques, sociaux et économiques dans les décisions des consommateurs.

La loi de l’offre et de la demande est un pilier central de l’économie, fournissant un cadre pour comprendre le fonctionnement des marchés et la détermination des prix. Bien qu’il existe des exceptions, ce principe reste essentiel pour analyser le comportement économique et les forces du marché. En étudiant ces interactions, les économistes et les décideurs politiques peuvent mieux anticiper les tendances. Ils peuvent ainsi élaborer des politiques économiques efficaces. Lire aussi : 7 conseils avant de créer une start-up

LIRE AUSSI :  Comment créer une agence digitale ? Le guide étape par étape 2023

Fanny Roche

Esprit créatif et stratège en marketing digital, Fanny apporte sa touche innovante sur Purple Blog. Passionnée par les tendances web et la communication visuelle, elle partage des conseils pratiques et inspirants pour dynamiser votre présence en ligne.

Laisser un commentaire